Accédez directement au site compétition

Aoudia et Djebbour, deux solutions en pointe de l’attaque face à la Bosnie

La blessure de Slimani nous avait fait dire récemment que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, allait enfin donner une nouvelle chance à Rafik Djebbour. Ce dernier, et depuis le match face au Niger quand il a marqué un but, n’avait pratiquement pas eu de chance en se contentant de bouts de matches qui ne lui ont pas permis de renforcer son capital buts avec les Verts.

La cascade de blessures qui a touché l’EN et qui a éloigné Slimani et Soudani des plans du coach Vahid face à la Bosnie contraindra ce dernier à composer avec les moyens du bord. Ainsi, dans sa liste des convoqués, le sélectionneur national a fait appel à Aoudia, mais aussi à Djebbour. Ce dernier a eu la chance de revenir à temps d’une blessure au genou qui aurait pu être celle de trop et revient donc en force dans les plans d’Halilhodzic, comme ceux de Jardim, son entraîneur à Athènes, qui a pu compter sur lui hier (en tant que remplaçant).

Aoudia a plus de chances de débuter
Ainsi, Vahid semble tout de même décidé à faire de ce match face à la Bosnie un vrai champ d’essais. Il a fait appel à plusieurs nouveaux joueurs, et ce, même en attaque, puisque Gasmi a été aussi retenu, en attendant peut-être que Boulemdaïs le soit aussi, comme ça il pourra avoir quelques solutions, mais la plus plausible d’entre elles est sûrement celle de l’attaquant de l’ESS, Mohamed-Amine Aoudia. Il répond au profil des attaquants que Vahid aime mettre en pointe de l’attaque grâce à son jeu en déviation et son gabarit qui pourra faire l’affaire face à des joueurs bosniaques robustes qui ne se laisseront pas faire, notamment dans le jeu aérien.

Djebbour, pas sûr qu’il débute
Vu son état de santé et sa récente guérison, Rafik Djebbour est revenu tout juste à temps pour postuler à une place en pointe mercredi, mais celle-ci reste tributaire de sa forme. Le joueur n’a pas joué de matches depuis sa sortie sur blessure à Montpellier il y a quelques semaines, et hier, il n’était que remplaçant lors du derby d’Athènes face à l’AEK. Son genou va mieux, mais pour Vahid, ça peut ne pas être suffisant. Certes, il est le seul à pouvoir rivaliser avec des joueurs de classe mondiale, comme il le réussit si bien en Ligue des Champions avec l’Olympiakos, mais cela risque de ne pas suffire pour l’aligner d’entrée et «batailler» au front de l’attaque face aux Bosniaques.

Boudebouz devrait refaire surface
Eclipsé depuis le fameux match perdu au Mali, Ryad Boudebouz devrait refaire surface dans le onze de départ de Vahid dès ce mercredi. Les nombreuses blessures qui ont touché entre autres les attaquants lui ouvrent la voie pour récupérer son bien sur le rectangle vert. Sans Soudani, ni Slimani, et dans le cadre de l’habituel 4-2-3-1, le Sochalien devrait être aligné sur l’aile droite, alors que l’époustouflant Kadir devrait occuper l’autre aile au moment où Feghouli retrouvera l’axe, un poste dans lequel il est de plus en plus utilisé ces derniers temps à Valence, ce qui renforce les chances de voir tout de même l’EN carburer en attaque, et pourquoi pas faire participer des novices tels Gasmi et leur donner la chance de briller et s’imposer à deux mois de la CAN.
S. M. A.

Classement