Accédez directement au site compétition

MCO/Senouci : «J’en veux à l’ancien staff technique»

Très peu utilisé par l’ancien staff technique, ce défenseur qui est passé par le MCA et tout récemment l’ASO, et qui revient de blessure, pourrait profiter des changements promis par Mecheri.

- Ce samedi, vous avez réintégré le groupe à l’entraînement…

- Effectivement, j’ai repris l’entraînement après que les douleurs que je ressentais au tendon s’étaient estompées. Désormais, je vais faire des séances chez le kinésithérapeute afin de faire travailler les tendons. Cependant, je continuerai entre temps à m’entraîner.

- Allez-vous taper dans le ballon ?

- Pour taper sur le ballon, il n’y a pas de problèmes, déjà j’étais prêt pour faire le dernier déplacement à El- Eulma, mais le médecin m’a recommandé de retarder mon retour à la compétition, un conseil que j’ai pris bien entendu en considération. Même l’entraîneur, qui a été compréhensif, m’a exempté de ce match.

- Un entraîneur qui souhaite d’ailleurs changer son onze rentrant pour le prochain match, espérez-vous bénéficier de ses changements ?

- Bien sûr que j’aimerais renouer avec la compétition officielle, je ne bénéficiais pas de la confiance de l’ancien staff qui m’a jugé a priori à travers mes performances face respectivement à la JSMB et la JSK. Les anciens entraîneurs avaient jugé que j’étais en méforme, chose qui m’a affecté, car j’avais besoin de matches dans les jambes pour retrouver mon top niveau. Enfin, c’est du passé, j’espère retrouver ma place sur le terrain afin d’aider mes camarades dans cette phase difficile que traverse notre équipe.

- Pendant les matches d’intersaison, le Belge Luc Eymael vous faisait évoluer sur le flanc gauche, un choix jugé, non ?

- Beaucoup de choses ont été dites à propos de mon positionnement sur le flanc gauche, en réalité cet entraîneur souhaitait me tester à gauche afin de bénéficier d’une double solution sur le banc de touche, vu que mon poste de prédilection est arrière droit. Ainsi, il pouvait gagner une place devant le jour du match, c’était le but d’Eymael. Hélas, son choix n’a pas été compris par tout le monde.

- Au fond de vous-même, est-ce que vous attendez un signe d’Abdellah Mecheri ?

- Absolument, je brûle d’envie de retrouver la compétition, cette semaine je vais bosser très durement afin de rattraper mon retard sur le plan physique afin que je sois prêt pour jouer à tout moment. Toutefois, malgré que cette situation ne m’arrange pas (allusion à son statut de remplaçant), je souhaite que Sebbah se rétablisse, car dans cette période, il faut unifier les rangs pour sortir de la crise sportive.

- La venue du MCA samedi prochain intervient dans une période difficile pour le MCO !

- Aucun match n’est facile aujourd’hui, c’est vrai que le MCA est un sérieux client, mais cette rencontre, on peut la gagner, le MCO est l’équipe la plus technique du championnat, on a de bons joueurs, il suffit d’un succès pour repartir de plus belle. On sent que cela va se produire incessamment, qui sait, peut-être que le grand départ sera face au MCA ? C’est notre vœu le plus cher, car après huit journées de championnat sans la moindre victoire, il est impératif de réagir, sinon on va s’enfoncer dans le bas du classement.

M. S.

Les sages prennent le taureau par les cornes

Une grande réunion pour trouver des solutions

 

Par M. Stitou

Le MCO, bon dernier du classement, cela ne pouvait laisser la grande famille mouloudéenne indifférente alors qu’un calendrier difficile attend le club phare de l’Ouest. Enfin, profitant des fêtes de l’Aïd, les sages se sont résolus à se pencher sur ce grand malade qu’est le MCO. Conscients que celui-ci est plus que jamais en danger, les sages ont décidé de provoquer une réunion d’urgence dans l’immédiat qui regroupera toutes les parties antagonistes, le but de ce conclave est de convaincre les différents antagonistes à unir leurs efforts pour aider l’équipe à quitter la zone rouge. «Nous voulons une mobilisation générale de tous les Oranais avant le match du MCA qui est crucial pour notre avenir en L1, car une défaite serait synonyme de descente aux enfers d’autant que dans la foulée on affronte l’USMH et l’USMA», prévient l’une des personnes favorables à cette initiative assez louable. Ainsi, depuis hier, a-t-on appris, des invitations ont été adressées aux personnes qui seront conviées à cette réunion salvatrice pour le MCO. A noter que cette réunion sera présidée par Khaled Belarbi qui est le représentant des sages, tandis que l’ancien joueur Houari Beddiar, après avoir pris du recul et décidé de ne plus se mêler des affaires du MCO, est contraint vu l’urgence de la situation à s’impliquer dans cette initiative qui intervient, il faut le dire, sur le tard !

 

Djebbari doit revenir…

D’après notre source, lors de cette réunion, les sages vont exiger le retour de Youssef Djebbari cette semaine. «Djebbari doit collaborer avec les actuels dirigeants, car maintenant c’est une affaire de vie ou de mort», lâche notre source. Pendant le weekend d’ailleurs, les téléphones ont bien fonctionné et de toutes les discussions, il en sortait que sans une union sacrée de toute la famille mouloudéenne, le club va droit vers le purgatoire, d’autant que les actuels dirigeants sont incapables de sauver l’équipe. Lesquels, l’on se souvient la saison passée, avaient pris la poudre d’escampette lorsque le MCO était virtuellement relégué en L2 à la fin de l’aller. Djebbari qui avait pris le relais avait réussi à le sauver de la descente, mais cela ne peut pas marcher à tous les coups. C’est pour cela qu’il faut réagir dès maintenant, car après, ce sera trop tard !

M. S.

 

La direction aurait retiré l’argent…

La somme d’un milliard six cent millions de centimes, qui était bloquée à la banque, aurait été retirée d’après les rumeurs, juste avant l’Aïd, par l’actuelle direction. Toujours d’après les rumeurs, Larbi Abdelilah s’en est servi pour rembourser quelques dettes, notamment celle de Baba qui aurait, croit-on savoir, récupéré, la semaine passée, une partie de son argent.

 

Match contre le CCS demain

En fin de compte, ce sera contre le Croissant de Sig que le MCO va livrer une rencontre amicale ce mardi au stade Ahmed Zabana, le coup d’envoi de cette joute est prévu à 16H00.

 

Des tests physiques

Afin d’évaluer le niveau physique de ses joueurs, l’entraîneur a programmé hier matin des tests. Globalement, l’entraîneur était satisfait par l’état physique de ses joueurs. Dans l’après-midi, une autre séance était prévue au stade Benyoucef Fréha (Ex-St- Eugène) à partir de 16h.

Réunion joueurs-staffs

Une réunion se tiendra aujourd’hui probablement au siège de la société, une réunion qui regroupera les joueurs, les staff technique et dirigeant afin de débattre de la situation du club. A noter que cette réunion devait avoir lieu hier après-midi, mais les joueurs ont demandé son report pour aujourd’hui.

 

Sebbah toujours convalescent

Victime d’une blessure aux métatarses, Abidine Sebbah n’a toujours pas repris l’entraînement, hier il avait rendez-vous chez le médecin, Sebbah qui a fait un tour au stade Ahmed Zabana ce dimanche n’est pas sûr de jouer le match de samedi prochain MCO-MCA.

 

Absence de Sandaogo

Affecté sans doute par la décision de la direction de revoir à la baisse son salaire, Saïdou Sandaogo ne s’est pas entraîné hier avec ses camarades, Hichem Mezaïr qui boude l’équipe depuis 15 jours continue lui aussi à s’absenter.

 

Pas de mini-stage

Sauf changement de dernière minute, le mini-stage n’aura pas lieu. En effet, alors qu’on envisageait de programmer un regroupement au CREPS d’Aïn Turck à partir de lundi, finalement, on a renoncé à cette idée sous prétexte qu’en regroupant l’équipe 5 jours avant le match, on pouvait mettre la pression sur ces derniers. «Même pour préparer une finale de coupe d’Algérie, on n’a pas fait un si long regroupement», plaisante un joueur.

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags:

Classement