En allant affronter le Wydad de Casablanca pour le compte du match retour de la demi-finale de la Ligue des champions africaine, les Rouge et Noir de Soustara ont laissé des plumes au stade Mohamed V de Casablanca en concédant une défaite amère de trois buts à un, synonyme de l’élimination de la prestigieuse compétition continentale.

Tags:

Les Rouge et Noir ont laissé passer une belle occasion pour prendre une bonne option avant la rencontre retour face au WAC. Malgré cela, les joueurs sont unanimes à dire que l’équipe peut se qualifier au Maroc. Un résultat qui est, bien entendu, perçu comme une mauvaise opération, mais finalement, ce n’est pas une si mauvaise opération que ça. Le score nul et vierge reste un piège pour les Marocains pour le match retour prévu le 20 octobre prochain. D’ailleurs, même l’entraîneur algérois, Paul Put, n’a pas manqué de faire savoir que tout était encore jouable : «Je pense qu’on peut se qualifier pour la finale au cours du match retour. On a le temps de se préparer convenablement pour la rencontre.» Un discours des plus optimistes de la part de l’entraîneur algérois. C’est quasiment le même son de cloche pour les joueurs qui n’ont pas raté l’occasion de faire savoir que le plus important était d’assurer une bonne préparation et aller chercher cette qualification pour la finale de la compétition africaine. Un discours qui tranche avec l’énorme motivation dont font objet les joueurs pour essayer de faire avancer les choses et surtout se tenir prêts pour la manche retour qui ne sera pas du tout facile. L’USMA a toujours marqué en déplacement Parmi les points qui laissent les joueurs assez confiants et surtout motivés pour la manche retour, c’est le fait que les Rouge et Noir sont redoutables en déplacement et il y a une statistique qui est là pour le prouver. En effet, depuis l’entame de la compétition, l’USMA a toujours marqué en déplacement et c’est une excellente chose. En Egypte, en Mozambique, les Algérois ont toujours trouvé la faille et ces buts marqués les ont grandement aidés à atteindre le dernier carré de la compétition africaine. C’est à partir de là que les joueurs restent confiants et assurent qu’ils ont bel et bien le potentiel pour aller chercher cette place en finale qui semble plus que jamais tendre les bras à la formation de Soustara. La pression sera plus sur le WAC Par ailleurs, les joueurs algérois savent aussi que pour le match retour, il faudra absolument que le WAC se découvre et prenne plus de risques pour la prochaine rencontre. En effet, le résultat de zéro partout est désormais un piège pour les Marocains qui se doivent de trouver la faille pour espérer se qualifier et cela va offrir des espaces aux Usmistes pour essayer de leur jouer un mauvais tour. De plus, les Rouge et Noir auront une bien meilleure pelouse quel e 5-Juillet pour essayer de faire la différence. I. Z. Hammar : «Bien sûr que la qualification est possible» Interrogé à la fin de la rencontre, l’ailier algérois Ziri Hammar assure : «Je pense que nous avons un bon coup à jouer au cours du match retour. On sait que la mission ne sera pas facile mais le plus important, c’est qu’on a encore notre destin entre nos mains.» Meftah : «Ce sera du 50/50 au retour» Le latéral droit des Rouge et Noir pense que tout reste ouvert : «Après cette première manche face à une équipe de qualité, tout reste à faire. On a nos chances pour la qualification car tout se jouera au match retour. Ce sera du 50/50.» Meziane : «On est capables de les surprendre» Le numéro 11 de l’USMA pense que la pelouse a été la cause principale de ce match nul mais se veut déterminé pour le match retour : «On aurait aimé gagner et on demande pardon à nos supporters. Cependant, il est impossible de jouer sur une pelouse pareille. On l’a dit et répété. Maintenant, il faut faire la différence au match retour car on a encore les cartes en main pour aspirer à se qualifier lors du match retour.» ………………………………… Face au WAC, c’était le 5e match nul d’affilée L’USMA n’arrive plus à gagner ! Les Rouge et Noir sont dans une période plus ou moins difficile. C’est vrai, la formation de Soustara ne perd pas mais elle ne gagne pas non plus. On s’attendait à ce que les Rouge et Noir entament la saison sous de meilleurs auspices en écrasant tout sur leur passage. Cependant, mis à part la victoire difficile face à la formation du PAC en début de saison, on ne peut pas dire que les autres matchs disputés ont été une réussite totale pour les Algérois. En effet, face au WAC avant-hier, l’USMA a enregistré son 5e match nul de suite. En résumé, le NAHD et le DRBT en championnat et Ferroviario en aller-retour et le WAC en Ligue des champions. Des résultats qui ne répondent clairement pas au standing et aux hautes ambitions de l’équipe coachée par Paul Put. Ce passage à vide inquiète tout le monde et notamment les supporters qui étaient quelque peu déçus par le résultat face à la formation marocaine mais qui refusent pour autant d’accabler les joueurs et continuent à les soutenir corps et âme. Cependant, les faits sont là et Paul Put le sait très bien. Ce dernier doit maintenant trouver les solutions adéquates pour remédier à cette situation et faire en sorte que l’équipe se relance le plus vite possible aussi bien en championnat ou en coupe d’Afrique. Une stérilité offensive qui fait peur Difficile de passer sur les derniers matchs de l’USMA sans pointer le gros souci qui est en train de se poser pour l’entraîneur en chef de l’équipe. On parle bien entendu du manque d’efficacité offensive puisque les attaquants algérois n’arrivent plus à marquer comme ce fut le cas lors des deux derniers matchs disputés au temple olympique. Hamzaoui, Meziane et Darfalou n’y arrivent pas et cela est un vrai souci pour le coach qui a assuré qu’ils manquaient de confiance en cette période. Cependant, il faudra vite se ressaisir et montrer bien plus au cours des prochains matchs et notamment cette rencontre en retard de la 4e journée de championnat face à la formation de Bel-Abbès. Pour le moment, Paul Put continue de faire confiance au même trio et assure vouloir donner à ses attaquants la confiance qu’ils n’ont pas pour le moment. Toutefois, il faut que ça change rapidement pour ne pas se mettre dans la difficulté. L’entraîneur algérois doit maintenant trouver la formule pour remobiliser ses joueurs et faire le nécessaire pour essayer de montrer un meilleur visage dès ce mardi au stade Omar-Hamadi. I. Z. …………………………………. Repos hier Après avoir affronté la formation marocaine, le premier responsable de la barre technique algéroise, Paul Put, a décidé d’offrir une journée de repos à ses joueurs afin de récupérer des efforts fournis au cours de la rencontre en Ligue des champions. Reprise aujourd’hui C’est aujourd’hui que les Rouge et Noir reprendront le chemin des entraînements dans leur enceinte fétiche de Bologhine. Ce sera le coup d’envoi de la préparation en vue du match en retard de la 4e journée de la Ligue 1 Mobilis face à la formation de Bel-Abbès. L’occasion pour les Algérois de tenter de se relancer et d’enregistrer une victoire qui mettra fin à la série de 5 matchs sans la moindre victoire, et ce, toutes compétitions confondues. …………………………………… Zemma devait faire une échographie hier Le dernier rempart des Rouge et Noir, Mohamed Lamine Zemmamouche, a joué avec un bandage. Diminué au cours de la rencontre, il a finalement pu tenir le coup et sortir une très belle prestation. Cependant, l’ancien international n’a pas pour autant envie de prendre des risques avec sa blessure et il devait faire une échographie hier pour être fixé de manière définitive sur la nature de sa blessure. Il pourrait être ménagé mardi Devant cette situation, le staff technique de l’USMA pourrait décider de faire reposer le portier titulaire de l’équipe. En effet, il se pourrait que Zemmamocuhe soit laissé au repos pour la rencontre de mardi et ce match retard face à l’USMBA. L’USMA a des portiers de qualité qui attendent leurs chances avec un Mourad Berrefane ou encore Ismail Mansouri qui sont là pour suppléer leur camarade en cas de défection. I. Z WAC-USMA se jouera au stade Mohammed V Selon les dernières informations émanant du Maroc, on apprend que le WAC accueillera pour le compte du match retour de la Ligue des champions l’USMA dans son stade de Mohammed V, à Casablanca. C’est ce qu’a affirmé hier la presse marocaine qui a fait savoir que les autorités compétentes avaient donné leur feu vert aux Wydadis pour pouvoir accueillir les Rouge et Noir dans leur enceinte fétiche. Pour rappel, au cours du dernier match en quart de finale face à Sundowns, les Marocains avaient accueilli leurs adversaires à Rabat. Ce ne sera pas le cas pour le match face à l’USMA. Reste maintenant que la commission d’inspection de la FAF inspecte l’enceinte de Mohammed V et donne son feu vert pour accueillir la demi-finale retour. I. Z.
Tags: